Assez des allergies alimentaires ?

Mis à jour : il y a 6 jours

Les allergies alimentaires ne sont pas des intolérances alimentaires, qui se caractérisent uniquement par des troubles digestif tels que ballonnements, diarrhée et reflux gastriques.


allergies_alimentaires

Dans le cas des allergies alimentaires, lorsqu'une protéine non digérée ou de façon incomplète a passé la première défense que constitue le biote intestinal, il faut que les intestins soient poreux (hyperméabilité) pour qu'elle puisse encore passer de l'intestin à la circulation sanguine.


Voilà pourquoi l'organisme sonne l'alerte et réagit (sur réagit?) en conséquence face à une intrusion extérieure, qu'il considère à juste titre comme un danger.


Il déclenche alors sa procédure immunitaire: antigènes, histamines, anticorps, Inflammation, œdème, ...

Qui se caractérise par des crises plus ou moins violentes, allant des simples picotements sur les lèvres, des démangeaisons ou des éruptions cutanées, à par exemple, un étouffement par gonflement (œdème) du visage ou de la gorge.



Causes des allergies alimentaires


1-Milieu de vie stérile et aseptisé.

De nombreuses études ont mis en évidence le lien entre le manque de diversité microbienne d'un milieu de vie et les risques allergiques.


Cela est particulièrement vrai chez les enfants qui ont un microbiote en pleine création. Ils doivent pour cela être en contact au plus jeune âge avec un grand nombre de microbes pour avoir un système immunitaire parfaitement fonctionnel.


Les adjuvants présents dans les vaccins comme l'aluminium, le mercure et les détergents, affaiblissent nos systèmes immunitaires et la prise d'antibiotique (= anti-vie) détruit (définitivement ?) les bactéries, champignons, virus,... qui constituent notre microbiote et notre indispensable barrière intestinale.



2-L'alimentation.

Une cause élémentaire dans les troubles allergiques. Une alimentation contenant des produits laitiers et du gluten vont créer une hyperméabilité intestinale en favorisant la production de Zonuline, qui est une hormone rendant le côlon poreux donc plus perméable.



3-Le stress chronique et la fatigue.

Le stress qu'il soit de haute mais aussi de faible intensité pourvu qu'il soit répété, constant, finit par engendrer une production excessive de zonuline.


La fatigue va quant à elle augmenter le stress en empêchant les rythmes physiologiques de l'organisme, comme l'élimination des déchets.

Ils vont acidifier et enflammer le côlon rendant celui-ci plus perméable au intrusions extérieures.



Quelles solutions contre les allergies alimentaires ?


Rappelons nous que deux choses sont essentielles pour venir à bout des allergies alimentaires;


1- Un système digestif optimal qui va entre autre, parfaitement transformer les protéines en acides aminés.(voir digestion)


2-Une barrière intestinale efficace pour ne plus laisser passer des protéines, pas ou mal digérées.



Que faire ?


-l'Hydrothérapie du côlon


Pour commencer, va assainir le système digestif en nettoyant le côlon.

Cela va rétablir durablement la protection que constitue le biote intestinal ainsi que la muqueuse de notre côlon.

Le nettoyage du côlon est un impératif pour aller vers une guérison durable.


-Enrichir son capital microbien


La présence d'animaux de compagnie est propice à un enrichissement du microbiote, surtout pour les enfants.

Les animaux transportent avec eux une foule de bactéries qui nous font défaut et qui viendront augmenter notre capital microbien pour nous rendre plus résistants aux allergènes.


Éviter au maximum l'emploi de produits détergents et autres désinfectants qui tuent toute la vie microbienne qui nous constitue et dont nous avons besoin.


Ne pas consommer d'antibiotiques et n'accepter la vaccination que dans les cas ou elle ne contient ni aluminium qui va se fixer directement dans le cerveau, ni Mercure, ni détergents et tout autres poisons, pour nous et surtout pour nos enfants, bien plus fragiles.


-Une Alimentation adaptée.


Se nourrir avec des aliments faciles et rapides à digérer pour éviter que des protéines ne passent à l'intérieur de notre organisme.

Les fruits, les légumes, les oléagineux et viandes crues sont sans nul doute les plus indiqués.


Réduire voir arrêter de consommer pour un temps les produits céréaliers comme le pain, les pâtes, le riz, …, les produits laitiers et également les légumineuses.

Tous ces aliments sont en grande partie indigestes et vont chez la grande majorité d'entre nous causer des problèmes digestifs et donc fort possiblement des allergies.


Important:


La méthode qui consiste à arrêter de manger définitivement les aliments auxquels nous sommes allergiques ne réglera pas le problème, mais au contraire aggravera la situation.

Car supprimer totalement l'aliment arrêtera les symptômes mais assurément pas la cause de l'allergie, qui est une faiblesse digestive et immunitaire.

Ne pas pouvoir manger un bout de pain, un morceau de fromage, une cacahuète et pire encore un fruit sans risquer de s'étouffer, de piquer une crise de nerf ou encore d'être couvert de boutons est la preuve que l'on est pas guéri de son allergie.

Il est dans ce cas, temps de prendre le problème autrement...


-Éviter le stress et se reposer un maximum.


L'on doit veiller à avoir une balance activité-repos en équilibre.

Le stress de la vie quotidienne use notre organisme sans que souvent nous nous en rendions compte, jusqu'à l'arrivée de symptômes chroniques comme les allergies.

Changez si possible d’environnement et pratiquez des méthodes de relaxation.


-Ne pas avoir recours aux traitements symptomatologiques.


Comme la désensibilisation qui va obliger le corps à tolérer des agents extérieurs, comme certaines protéines, qu'il ne devrait pas. Cela ne réglera pas la cause de nos allergies au contraire.


Les médicaments anti histaminiques vont couper la réponse naturelle de notre système immunitaire mais ne régleront toujours pas le problème de l'allergie.

En effet les histamines en plus de leur rôle crucial de déclencheur immunitaire, vont déclencher l'acidité de notre estomac qui permet la digestion des protéines.

Donc pour le dire simplement:

anti histaminiques = faiblesse digestive = allergies.



Des questions? postez les en commentaires ci-dessous,

nous vous répondrons.

CONTACT 

Renseignements et prise de rendez-vous

 

Charlène
Aurélien

07.86.95.41.48   06.40.40.58.25   

contact@colonature.fr

149 rue de la gare 62220 CARVIN

  • Facebook Social Icône
  • Google Adresses Icône sociale

Siret: 823 590 518 00028 / 831 536 255 00027