Les troubles ORL ? C'est pas une fatalité

Mis à jour : oct. 11


Le nez qui coule, une toux persistante, mal à la gorge et aux oreilles?

Rhinite, bronchite, sinusite angine, otite, etc…


Ces termes désignent une simple élimination de déchets organiques aussi appelée "la détox"


En effet le mucus qui coule du nez (sinus) ou sort en crachats des bronches est sécrété à la surface de toutes les muqueuses de nos voies aériennes et sous forme de cérumen dans les oreilles.


Ce mucus empêche les déchets (toxines) acides évacués par l'organisme de littéralement brûler nos bronches, sinus, pharynx, tympan,... d'où l'inflammation qui caractérise par exemple un rhume, une bronchite, une angine, une otite.


La température corporelle peut aussi monter vers les 40°c indiquant que le corps tente de faciliter les échanges physiologiques (globule blanc, hormones, ...) en dilatant les vaisseaux sanguins.


Notez qu'un grand nombre de bactéries pathogènes sont sensibles aux fortes hausses de la température corporelle.


Les troubles ORL deviennent chroniques lorsqu'ils sont récurrents, prolongés voire constants.


Les causes des troubles ORL:


Puisqu'il s'agit de déchets venus de l'intérieur de notre organisme nous pouvons en déduire 3 causes évidentes.


1- Un péristaltisme ou transit intestinal ralenti (voir la constipation, ici...)

Quand nous nous alimentons, le résultat de la digestion est composé bien sûr de bons nutriments qui vont venir nous nourrir, mais aussi de déchets sous forme de toxines acides créées par la flore intestinale ou biote (bactéries, champignons,...) dans notre côlon.


Ces déchets acides sont normalement évacués par notre côlon avant qu'ils ne puissent passer dans l'organisme via la circulation sanguine et créer une auto-intoxication


Le côlon s'il est plein, n'assure plus son rôle éliminateur et les déchets sortiront par d'autres portes de sorties (émonctoires), comme les poumons (bronches), les sinus, la gorge et les oreilles.

2- l'alimentation

Une alimentation complexe et longue à digérer ainsi qu'à assimiler, telle que les produits laitiers, céréaliers et les légumineuses, va engendrer une grande quantité de déchets qui, s'ils sont trop nombreux pour être évacués par le côlon, sortiront entre autres par les poumons (bronches) et les sinus, qui constituent des portes de sorties.


C'est ainsi que nous toussons et mouchons pour évas cuer ledéchets issus de la digestion, sous forme de glaires.



3- La fatigue

Le corps humain détoxe en permanence c'est à dire qu'il traite et évacue en permanence ses déchets organiques et digestifs par le biais des émonctoires (côlon, reins, peau, poumons, foie).


Si le corps est en état de fatigue prolongée, il ne pourra pas éliminer, par manque d'énergie. C'est d'ailleurs pour cela que nous détoxons plus en hiver, période où nous sommes plus faible et fatigué à cause du froid et du manque de soleil.


Quand la quantité de déchets devient trop importante, l'organisme déclenche une détox de plus haute intensité en faisant monter la température corporelle et gonfler les ganglions sur une durée de quelques jours, voire même quelques semaines.


Le nettoyage (détox) de l'organisme est vital et doit donc avoir lieu coûte que coûte.


Que faire pour mes troubles ORL


1- Nettoyer le côlon.

L'Hydrothérapie du côlon est la première chose à faire, car si le côlon est encrassé il ne pourra pas gérer tous les déchets qui afflueront en grande quantité lors du nettoyage.


Les toxines vont donc stagner et repartir dans la circulation sanguine (auto-intoxication)



2- Ne pas bloquer le nettoyage naturel du corps en interrompant les grosses détox avec fièvre, en consommant des anti-inflammatoires (ibuprofène, paracétamol, codéine) qui vont supprimer les symptômes de détox, mais sûrement pas le fond du problème.


Sinon s'ensuivra un trouble chronique (otite, rhinites, bronchite, angine chronique,...) et sur le long terme, des troubles autrement plus problématiques: allergies et insuffisances respiratoires.



3- Une alimentation adaptée.

Privilégiez une consommation accrue d'aliments hautement digestes et assimilables.

Comme les fruits, les légumes et les oléagineux, pour réduire la quantité de déchets digestifs à traiter, puis éliminer.



4- Du repos physique et mental.

Il faut savoir que le mécanisme d'auto-nettoyage physiologique ne se met en place que lorsque le système nerveux parasympathique est activé, c'est à dire au repos.

Alors du repos, du repos et encore du repos pour optimiser l'énergie qui sera nécessaire à notre élimination.


Meilleur est le repos, plus complètes et courtes seront les détox dans le temps.

Pensez au jeûne intermittent et long qui sont incomparables en terme de résultats sur les troubles orl.



Des questions? postez les en commentaires ci-dessous,

nous vous répondrons.

CONTACT 

Renseignements et prise de rendez-vous

 

Aurélien
Charlène

Ce site délivre des informations générales qui ne substituent en aucun cas à une consultation ou un soin individualisé. Les méthodes de bien-être proposées par les Naturopathes, non-médecins ne sont pas des démarches médicales ou paramédicales.Les informations délivrées sur ce site et les soins que vous pourriez être amenés à recevoir au cabinet COLONATURE ne remplacent absolument pas votre suivi médical, paramédical ou autre (ostéopathique, chiropratique, psychologique, psychothérapeutique). En dehors de l’autorisation de votre médecin, vos traitements médicaux ne doivent en aucun cas être interrompus.

  • Facebook Social Icône
  • Google Adresses Icône sociale

Siret: 823 590 518 00028 / 831 536 255 00027