COMMENT CHANGER SON ALIMENTATION EN DOUCEUR ?

Dernière mise à jour : août 19


Il n'est pas toujours aisé de changer ses habitudes, et celles concernant notre l'alimentation sont parmi les plus ancrées en nous, nous rattachant à notre culture, à notre histoire toute entière.



Tout changement alimentaire doit se faire dans le plaisir, car rien de bon ne se fait jamais dans le déplaisir.

Ainsi, quand nous passons à une alimentation plus digeste, plus nutritive et plus saine, une question se pose: "que rajouter, dans mon assiette ?"

Avant de répondre ici à cette question importante, il est bon de rappeler qu'une transition alimentaire ne se fait jamais du jour au lendemain et qu'il est bon d'y aller progressivement, voire même lentement, en ajoutant jour après jour, de plus en plus d'aliments physiologiquement adaptés, à notre palette alimentaire existante. Ainsi réapprenons à écouter nos véritables envies, celles qu'une alimentation essentiellement basé sur les céréales, les légumineuses et les laitages nous ont fait perdre de vu depuis maintenant plusieurs milliers d'années.


En effet l'être humain a un système digestif spécialement adapté aux fruits, aux légumes, aux oléagineux, aux graines et, aux chairs animales de façon occasionnelle. Nous allons ici passer en revue les principaux modes de préparations qui peuvent nous aider à consommer délicieusement et simplement une alimentation adaptée, facilement digeste et donc bonne pour notre Santé.

LES SALADES (crus, poêlés, mijotées)

Sans doute la préparation la plus indiquée pour notre époque hyper active et toujours en manque de temps. Ce mélange de légumes et fruits crus, cuits, salés, sucrés, froids ou chauds est "une base intéressante", de par sa simplicité d'élaboration, ainsi que son fort potentiel nutritif. Malgré cela les salades gardent une réputation de frugalité et d'inconsistance due à la place "d'entrée" à laquelle les a reléguées la gastronomie. Cela est toutefois une grossière erreur car il reste aisé de rendre ce plat nutritivement riche, consistant et surtout gourmand, adaptable à souhait selon nos envies.

Qui dit salade, ne dit pas forcément léger, cru et froid...


Pensez à la cuisson vapeur, poêlée ou mijotée en cocotte, pour les choux, choux-fleurs, carottes, brocolis, fenouils, topinambours, patates douces etc.

Il est aussi intéressant de mélanger des aliments crus à une poêlé mi cru/mi cuite Il y a une foule d'autres ingrédients que les légumes qui les enrichiront, comme les oléagineux et graines germées, les matières grasses végétales (non raffinées), les condiments et les aromates. Laissez libre-court à votre imagination, vos envies et expérimentez vos recettes maison.

LES JUS :

Voilà un formidable moyen et probablement le meilleur (avec l'absorption de plasma d'eau de mer), de se gorger des micronutriments qui font tant défaut à notre alimentation moderne, causant une dénutrition profonde. Tout en nous régalant les jus permettent une grande absorption journalière, de fruits et de légumes, sans avoir à en mâcher des tonnes.

Enfin les jus simplifient la reminéralisation tout en la maximisant; cela grâce à leur assimilation quasiment totale et instantanée, qui permet d'économiser notre capital digestif.

Réalisés avec vos propres fruits et légumes à la centrifugeuse ou mieux encore à l'extracteur de jus, ils seront pour la majorité d'entre nous, un passage obligé vers la santé.


LES SMOOTHIES :

Comme le nom anglais l'indique, ce sont des boissons "onctueuses", de fruits et légumes mixés. Ils sont particulièrement appréciés des personnes souhaitant réformer leur alimentation, car indépendamment de leur goût savoureux, ils sont comme les jus, une façon simple et plus rapide de consommer une grande quantité de fruits et légumes tous les jours. Les smoothies sont notablement plus bourratifs que leurs homologues aqueux car ils contiennent énéralement plus de fruits donc beaucoup plus de fibres que les jus qui sont majoritairement à base de légumes.

Même si cela dépend des goûts de chacun.


Il est aussi possible d'y mélanger des matières grasses qui faciliteront l'ingestion de certains fruits qui ne passe pas ou difficilement pour certaines personnes qui souffrent d'inflammation au niveau du système digestif.

LES OLÉAGINEUX ET GRAINES GERMÉES ou pas :

Ils sont un moyen incontournable de rendre nos salades roboratives et les sauces plus onctueuses, plus savoureuses avec de la mâche. Rajoutez à vos repas des graines (germées ou non) de tournesol, des amandes, des noisettes etc. grâce à leur haut taux de macro et micronutriments essentiels, vous enrichirez aisément vos rations journalières.

Grignotées nature, ou ajoutées aux salades, lait, yaourts, sauces, en accompagnement de vos soupes et bien plus encore.

Voir ici les différentes noix, amandes, graines et leurs diverses utilisations au quotidien…

LES FRUITS SECS:

Comme les dattes, les figues, les raisins, pruneaux et les bananes, pommes, mangues, abricots, … que vous pouvez passer vous même au déshydrateur ou acheter dans votre magasin bio.

Les fruits séchés sont la réponse à vos envies sucrées, après ou entre les repas.

Ils sont également recommandés pendant les périodes d'activité physique, alors faites vous plaisir.

LES MATIÈRES GRASSES VÉGÉTALES NON RAFFINÉES:

Elles sont à utiliser sans modération, du moment que cela reste appréciable au goût.


Elles sont entre autres essentielles au bon fonctionnement de notre cerveau (acides gras essentiels et micronutriments). Elles enrichissent les plats, leur donnent goût, densité et préviennent les fringales et autres grignotages intempestifs, souvent dus à une envie d'aliments gras sucrés ou salés.

LES PRODUITS ANIMAUX :

-les laits animaux : si vous tenez absolument à en consommer, préférez uniquement ceux de chèvre, de brebis, plus digestes et assimilables.

Mais selon la fréquence et les quantités ils s'avèrent aussi problématique que les produits au lait de vache.

-Les œufs : Mangez idéalement le jaune et cru si vous le pouvez, ou encore à la coque ou mollet.

Le blanc d'oeuf est composé essentiellement de protéines, donc peu utile et fortement acidifiant.

-Le beurre cru de vache non pasteurisé est une exception car contrairement au lait il est très digeste.

Il est aussi très bon, de par son apport en bonnes matières grasses et micronutriments.


-les viandes : Préférez les crues ou séchées comme par exemple en tartare ou en charcuterie comme les saucissons et jambons crus. Elles doivent être bio, ou venir d'un élevage local dont vous connaissez les méthodes de production. Les produits d'élevages intensifs sont bourrés d'antibiotiques et de pesticides.

Pensons aussi que les conditions de vie déplorables de ces animaux rendent leur viande toxique.

LES AROMATES ET CONDIMENTS:

Vos plus sûrs alliés pour éviter de tomber dans la routine gustative.

C'est en effet la variété des goûts qui facilitera votre transition et vous permettra de redécouvrir sous des saveurs nouvelles, les aliments frais que vous consommez déjà depuis des années. Prévoyez en plusieurs à avoir sous la main, comme: Le paprika fumé, l'origan, l'ail séché, le thym, les herbes de provence, le laurier, le curry, le cumin et beaucoup d'autres que vous pourrez trouver dans votre magasin bio.

Les pré-mélanges d'aromates comme "barbecue, tandoori et couscous", sont excellents pour varier les plaisirs.

LES SELS:

Saler vos plats avec des sels naturels tels que le sel de guérande (sans raffinage), le sel de céleri, le Tamaris issu d'une fermentation (soja), ou simplement le plasma d'eau de mer ( plasma de Quinton). Les sels de table raffinés, sont tous fluorés et donc impropres à la consommation.

LES SUCRES AJOUTÉS:

Pour l'utilisation du Sucre en général, oubliez à tout jamais le sucre blanc raffiné, et sucres roux qui sont tout à fait nuisible à notre santé.


Il y a aussi ce que l'on nous vend comme un soi-disant allié minceur; nous voulons parler de l'aspartame, que l'on trouve dans de nombreuses boissons light ou sucreries.

Pour tout sucrer, de la pâtisserie à votre tisane, nous vous recommandons le miel, le sirop d'agave ou encore le sirop d'érable.


Si vous recherchez un indice glycémique plus bas pour éviter des pics qui pourraient donner des nausées, régalez vous par exemple du sirop d'agave.


69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout