Les problèmes de peau des nourrissons

 
 

Cet article concerne les enfants qui ne sont pas passés à une alimentation diversifiée. 

Sinon voir  problèmes de peau enfants et adultes, ici...

Plaques rouges, boutons d'acné, démangeaisons et sécheresse cutanée.

La peau des bébés est souvent sujette à des réactions inflammatoires.

 

l'érythème fessier, l'acné, l'impétigo, l'eczéma, l'urticaire, le psoriasis, etc... sont des Termes qui désignent les manifestations de l'élimination  des déchets organiques et digestifs, par la peau.


 

Causes des problèmes de peau chez les bébés

 

Les plaques et autres boutons qui apparaissent de façon brève ou prolongée sont toujours dus à une sortie de déchets acides par l'épiderme. 

 

Mais les causes peuvent  être multiples.

 

 

1- ralentissement du péristaltisme ou transit intestinal.

 

Si le côlon n'arrive plus à traiter les déchets qui lui parviennent des cellules ainsi que ceux issus de la digestion des aliments par la flore intestinale (microbiote), les toxines acides vont passer la barrière du côlon, très perméable chez les nourrissons, et créer une (auto-intoxication).

 

Les produits acides vont alors sortir de l'organisme par cette autre porte de sortie majeure qu'est la peau.

Voir constipation nourrissons, ici...

 

 

2- l'alimentation 

 

Il est particulièrement remarquable que l'alimentation joue un grand rôle dans les problèmes cutanés des nourrissons.

 

Une nourriture complexe à digérer et à assimiler, va significativement ralentir le transit intestinal.

Les déchets digestifs sortiront par la peau sous forme d'acides, au lieu d'être évacués par côlon.

 

C'est ainsi que les laits animaux(vache, chèvre,...) et céréaliers (riz, …) vont créer des boutons et inflammations épidermiques.

 

 

3- le stresse et la fatigue 

 

Quand le bébé est soumis à un stress continu comme dans un environnement bruyant, une exposition constante au monde ou encore un manque de sieste, les cellules de son cerveau, de tout son petit corps vont devoir s'activer d'avantage et donc créer plus de déchets acides.

 

Le bébé se trouve alors en état de stress acidifiant ou oxydatif.

 

Les déchets cellulaires vont alors  sortir par sa peau, créant ces manifestations inflammatoires que sont les plaques, boutons, érythèmes, urticaire, eczéma, etc...

 

 

4- les savons de douches et crèmes pour la peau des bébés.

 

La peau des nourrissons est une barrière extrêmement perméable.

Tous les produits pour la peau des bébés que l'on trouve dans le commerce sont hyper agressifs pour leur peau fine.

 

Ils contiennent des détergents qui créent des inflammations et empêchent la formation d'une flore cutanée qui sera un des importants remparts de son système immunitaire mucosal.

 

Notez que l'on n'hydrate pas une peau avec des produits gras: 

Les soi-disant crèmes hydratantes, que l'on trouve dans le commerce et les pharmacies ne le sont généralement pas.

 

 

Que faire pour régler les problèmes de peau du nourrisson?

 

 1- rétablir le bon fonctionnement du péristaltisme ou transit intestinal.

 

L'hydrothérapie du côlon n'est malheureusement pas possible pour les bébés.

Il est toutefois possible de nettoyer leur côlon et permettre aux déchets stagnants d'être évacués dans la couche et non par la peau.

 

Pour se faire les cataplasmes d'huile de ricin et les suppositoires aux huiles végétales sont tout indiqués.

 

 

 2- adapter l'alimentation de bébé

 

Mettre en place une alimentation adaptée s'il est nourri aux laits de substitution: 

C'est à dire donner des aliments rapidement digestes et assimilables, riches en glucides, acides gras, acides aminés mais aussi et surtout, chargés des micronutriments essentiels à son bon développement. 

 

Des recettes à bases de fruits et de légumes mixés ou en jus seront tout indiquées, sans oublier bien sûr de bonnes matières grasses végétales. 

 

 

- Et si bébé est nourri au lait maternel la maman devra adapter son propre régime alimentaire pour nourrir au mieux son bébé. 

 

Une alimentation essentiellement constituée de fruits, légumes, oléagineux et matières grasses végétales sera clairement la plus physiologique, pour elle et son enfant.

 

Cela va de soit qu'aucun alcool ni substances toxiques ne doivent être pris pendant toute la durée de l'allaitement.

 

 

3- éviter stress et fatigue pour son bébé.

 

Permettre quotidiennement à son petit, un repos au calme, loin de l'agitation du monde.

En réduisant les situations de stress et en favorisant le repos du nourrisson nous allons réduire la production de déchets cellulaires et donc  abaisser les quantités de toxines qui pourraient sortir par la peau.

 

 

4- Pas de gels ou savons douche ni de crèmes pour bébé.

 

Il ne faut laver bébé qu'à l'eau claire et ce des pieds à la tête, si possible avec une eau de source.

N'utiliser que le moins souvent possible un savon qui devra être atopique (d'Alep ou au lait d'ânesse…).

 

Une éponge de "konjac" douce, peut-être utilisée pour le bain, mais jamais sur une peau enflammée.

 

En n'utilisant pas les savons détergents du commerce et tous les produits irritants qui empêchent la peau des tout-petits de respirer et de se renforcer, nous pourrons drastiquement réduire leurs problèmes cutanés, voire les faire disparaître.

 

En cas d'irritations et de lésions sur les fesses et zones génitales, de l'argile verte à utiliser en poudre comme du talc, une huile de ricin ou encore de coco bio et sans ajouts feront l'affaire.

 

CONTACT 

Renseignements et prise de rendez-vous

 

Aurélien
Charlène

Ce site délivre des informations générales qui ne substituent en aucun cas à une consultation ou un soin individualisé. Les méthodes de bien-être proposées par les Naturopathes, non-médecins ne sont pas des démarches médicales ou paramédicales.Les informations délivrées sur ce site et les soins que vous pourriez être amenés à recevoir au cabinet COLONATURE ne remplacent absolument pas votre suivi médical, paramédical ou autre (ostéopathique, chiropratique, psychologique, psychothérapeutique). En dehors de l’autorisation de votre médecin, vos traitements médicaux ne doivent en aucun cas être interrompus.

  • Facebook Social Icône
  • Google Adresses Icône sociale

Siret: 823 590 518 00028 / 831 536 255 00027