Les troubles ORL des nourrissons.

Cet article concerne les enfants qui ne sont pas passés à la diversité alimentaire,

sinon voir problèmes ORL enfants et adultes, ici...

 

Le nez qui coule, une toux persistante, mal à la gorge et aux oreilles. 

Quoi de plus commun chez un nourrissons dirait-on?  

 

Et si cela ne devait pas l'être?

 

Rhume, bronchite, sinusites, otites, etc… 

Autant de noms pour désigner la naturelle élimination des déchets organiques et digestifs, dont le terme à la mode est "la détox".

 

Les troubles ORL du nourrisson deviennent chroniques lorsqu'ils sont récurrents, prolongés ou constants. 

 

Comme chez l'adulte le mucus qui coule du nez (sinus) ou sort en crachats des bronches des tout petits, est sécrété à la surface de toutes les muqueuses des voies aériennes et sous forme de cérumen dans les oreilles.

 

Ces mucus et cérumen empêchent les déchets (toxines) acides évacués par l'organisme de littéralement brûler les bronches, les sinus, le pharynx, les tympans,...  d'où l'inflammation des muqueuses, qui caractérise par exemple un rhume, une bronchite, une otite.

 

La température corporelle peut monter vers les 40°c et indique que le corps du nourrisson tente de faciliter les échanges physiologiques (globule blanc, hormones, ...) en dilatant les vaisseaux sanguins.

 

La hausse de température à pour autre effet bénéfique de détruire un grand nombre de bactéries et virus pathogènes.


 

Les causes des troubles ORL du nourrisson:

 

Puisqu'il s'agit de déchets venus de l'intérieur de son organisme nous pouvons en déduire 3 causes évidentes.

 

 

1- Ralentissement du transit intestinal.

 

Si le nourrisson ne fait pas autant de selles qu'il le doit, (voir la constipation) l'élimination de ses déchets organiques et digestifs ne peut se faire.

 

Une telle accumulation va rapidement provoquer une auto-intoxication de l'organisme et donc des éliminations ou détox de grande intensité pour y remédier.

 

En effet le corps va devoir employer de grands moyens (hausse de température, grosse toux expectorantes, congestion nasale ...) à la hauteur des quantités de déchets à éliminer.

 

Notez que les petits ont en plus à charge les déchets de leur mère transmis par le biais du placenta, lorsqu'elle le portait dans son ventre. 

 

 

2- l'alimentation.

 

Quand le bébé s'alimente sa digestion va produire des  déchets sous forme de toxines acides et de gaz, créés par la flore intestinale (bactéries, champignons,...).

 

Ces déchets acides sont normalement évacués par son côlon et ses reins avant qu'ils ne puissent passer dans l'organisme via la circulation sanguine (voir "élimination", ici...)

 

Une alimentation compliquée à digérer telle que les laits animaux (vache, chèvre, brebis), et à base de céréales comme le riz, va impliquer une grande quantité de déchets.

 

Et si cette quantité est trop importante pour être évacuée par le côlon (voir constipation) ces déchets sortiront entre autres par les poumons (bronches) et les sinus qui constituent physiologiquement des portes de sorties (émonctoires) pour les déchets.

 

C'est ainsi que le nourrisson, va tousser et moucher pour évacuer ses déchets sous forme de glaires.

 

 

3- La fatigue, l'épuisement.

 

Le corps du nourrisson détox en permanence c'est à dire qu'il traite et évacue en permanence ses déchets organiques et digestifs par le biais des émonctoires (côlon, reins, peau, poumons, foie).

 

Si l'organisme est en état de fatigue prolongé, il ne pourra éliminer par manque d'énergie. 

Il devra donc, quand la quantité de déchets deviendra trop importante, enclencher une détox de plus haute intensité en faisant monter la température et gonfler les ganglions sur une durée de quelques jours.

 

Le nettoyage de l'organisme est vital et doit donc avoir lieu coûte que coûte.

 

 

Que faire face aux troubles ORL du nourrisson

 

 

1-Rétablir un bon péristaltisme ou transit intestinal.

 

Il n'est malheureusement pas possible d'avoir recours à l'hydrothérapie du côlon avec les tout petits et les enfants.

 

Mais il est possible à ces âges de rétablir un excellent transit intestinal, grâce notamment aux cataplasmes, aux suppositoires à base d'huiles végétales et surtout une alimentation adaptée, basée essentiellement sur des fruits, des légumes servis sous forme de mix, de jus.

 

Mais penser aussi aux huiles végétales.

 

 

 

2-Ne pas empêcher le nettoyage naturel de l'organisme:                  

 

En coupant les grosses détox avec fièvre en lui donnant des anti-inflammatoires qui vont stopper les symptômes d'élimination, mais sûrement pas la source du problème.

 

S'ensuivra un trouble chronique (otite, bronchite chronique,...) et sur le long terme, des troubles autrement plus problématiques: allergies, insuffisances respiratoires, cancer du poumon, ...

 

 

 

3- Mettre en place une alimentation adaptée à bébé s'il est nourri aux laits de substitution: 

 

C'est à dire donner des aliments rapidement digestes et assimilables, riches en glucides, acides gras, acides aminés mais aussi et surtout chargés des micronutriments essentiels à son bon développement. 

 

Des recettes à bases de fruits et de légumes mixés ainsi que sous forme de jus seront tout indiqués, sans oublier bien sûr les bonnes matières grasses végétales. 

 

         

Et si bébé est nourri au lait maternel?

 

La maman devra adapter son propre régime alimentaire pour nourrir au mieux son bébé. 

 

Une alimentation essentiellement basée sur les fruits, légumes, oléagineux et matières grasses végétales sera clairement la plus physiologique pour elle et son enfant.

 

Cela va de soi qu'aucun alcool ni substance toxique ne doivent être pris pendant toute la durée de l'allaitement.

 

 

 

4- Calme et repos pour bébé

 

Il faut savoir que le mécanisme d'auto-nettoyage ne se met en place que lorsque le système parasympathique est activé, c'est à dire au repos et au calme. 

 

Il faut donc permettre au bébé de se reposer au calme en évitant les situations stressantes, qui demanderaient à l'enfant une grande adaptation, comme voir trop de monde et être transporté de lieux en lieux.

 

Optimisez l'énergie qui lui sera nécessaire pour  l'élimination de ses déchets, ainsi les détox qui suivront seront peu fréquentes et aussi de faible intensité.  

CONTACT 

Renseignements et prise de rendez-vous

 

Charlène
Aurélien

07.86.95.41.48   06.40.40.58.25   

contact@colonature.fr

149 rue de la gare 62220 CARVIN

  • Facebook Social Icône
  • Google Adresses Icône sociale

Siret: 823 590 518 00028 / 831 536 255 00027