La dépression démarre dans le côlon

 

Les récentes études démontrent que cerveau et côlon communiquent en permanence par l'entremise de notre micro-biote intestinal.

Et récemment des chercheurs de l'inserm ont découvert que les lésions de la maladie de Parkinson touchaient également les cellules du système nerveux central (cerveau) et celles du système nerveux entérique (oesophage, estomac, grêle-côlon).

 

Ce qui vient encore confirmer le fait que les intestins (grêle-côlon) et particulièrement le côlon, soient notre "deuxième voire premier cerveau". 

 

On estime à plus de 500 millions, le nombre de neurones tapis sous la muqueuse du système digestif.

 

 

Quelles liens entre le côlon et notre bien être psychique ?

 

Les intestins (grêle-côlon) sont indépendants du système nerveux central, agissant de façon autonome sur notre état mental conscient et inconscient.

 

Dans le côlon est produit environs 50% de notre dopamine :

qui a de nombreuses actions et qui est déterminante dans notre motivation et sensation du plaisir. 

 

Mais aussi 90% de la Sérotonine : qui est régulatrice de notre émotivité et de notre bonne humeur.

Une baisse de ce neurotransmetteur occasionne des troubles du sommeil, des états mélancoliques, dépressifs.

 

Son manque expliquerait aussi, par exemple, les cas de boulimie et les tendances suicidaires.

 

Quand le côlon se trouve encrassé par des matières collantes et inflammatoires, cela occasionne une baisse drastique de la dopaminesérotonine mais aussi de trois vitamines; qui ont une incidence loin d'être négligeable sur notre équilibre mental.

 

La B12: qui a une action sur le système nerveux et notre énergie au quotidien.

 

La B8: participe entre autres au bon fonctionnement du cerveau ainsi qu'à celui du système immunitaire.

 

La K: dont le déficit aurait un rôle dans l’apparition des problèmes cognitifs (mémoire, concentration) liés à l’âge.

Voila pourquoi, après avoir bien nettoyé notre côlon et rééquilibré notre microbiote intestinal, nous pouvons constater une sensation de bien-être, d'avoir les idées plus claires et d'être moins stressé, ou encore libéré de nos angoisses.

 

Que faire contre la dépression ?

 

Pour un rétablissement au plus rapide et surtout durable, la réponse est simple :

 

1- L'Hydrothérapie du côlon est impérative pour le nettoyer, le désenflammer et enfin réguler le microbiote intestinal.

2- Une alimentation adaptée pour ne pas encrasser et enflammer le côlon, ni déséquilibrer la flore intestinale et surtout nourrir efficacement les neurones du cerveau et du côlon, qui pourront retrouver un fonctionnement normal.  

 

3- Le repos physique et mental va permettre à l'organisme de réguler le système hormonal responsable de nos humeurs et aussi des phases de nettoyages physiologiques, essentielles à son bon fonctionnement.

 

 

 
 
1
2